Depuis quelques temps, je suis plongée dans la généalogie. Captivant mais chronophage. En quelques mois, j’ai retrouvé 1650 ancêtres, uniquement les parents, les parents des parents, etc….

Je n’aurais jamais cru aller aussi loin dans les trouvailles, je passe du temps à éplucher de vieux registres d’états civils parfois quasi-illisibles. Je découvre au hasard des recherches des histoires hallucinantes, enfin hallucinantes à notre époque, mais courantes dans les siècles précédents… comme ces deux petits jumeaux baptisés, qui ont été « trouvés dans un champs entre deux meules de grains« …….

 

jumeaux inconnus

 

Un autre extrait qui m’a fait bien rigoler, excellent l’enfant illégitime par fornication :-)

 

anecdote fornication2

Une autre variante pour l’enfant illégitime :-) :

anecdote commerce illegitime

Et comment expliquer ces « nœuds » inextricables parfois, enfin si, on finit par s’en sortir avec pas mal de patience et de temps. Souvent les prénoms étaient transmis de père en fils, mère en fille, parfois avec des variantes. On découvre une coutume bizarre qui est de donner aux enfants le prénom d’un ainé décédé, ce qui peut donner, par exemple :

 

Michel se marie en 1687 avec Françoise.

Des enfants naissent :

  • Marie, née en 1688, décède en 1688
  •  Michel
  •  Sebastian
  • Marie nait en 1694

Françoise décède et Michel se marie avec Marie Lefevre

Des enfants naissent :

  •   Jean
  •  Martin
  •  Marie nait en 1699 elle décède en 1700
  • Marguerite nait en 1701  et décède
  • Claude
  • Augustin
  • Marie nait en 1706
  • Marguerite nait en 1708

Avant de comprendre, il m’a fallu un certain temps !

 

euh….. je suis bien contente d’être née au 20ème siècle…… 😉

 

 

2 thoughts on “Généalogie

  1. Excellent en effet les enfants trouvés entre deux meules de grain !
    J’ai également découvert le terme fornication au cours de mes recherches : j’en avais fait un petit article aussi.
    Et merci d’avoir cité le lien vers mon article sur les actes d’enfants illégitimes codés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *